Castelao écrivain galicien... les enfants de la ville voient des arbres... ce que j'ai appris après une rencontre.
Une "princesse espagnole" m'a un jour écrit que Castelao, un écrivain galicien (elle m'avait précisé du nord de l'Espagne) disait que les enfants de la ville voient des arbres, alors que les enfants de la campagne voient des chênes, des pommiers (et même des cerisiers ?... je n'ai pas eu le temps de lui demander de préciser, pas à Castelao, dont j'ignore donc presque tout mais à celle devenue "princesse espagnole" dans mes livres )

Elle aimait le terme "girasol"... tournesol en français



album CHANSONS VERTES
Commentaire :


C'est ainsi qu'un célèbre écrivain s'est vu accuser dans une gazette d'avoir connu une princesse espagnole ! Je l'avais connue sur un site de rencontres.
Je crois qu'elle fréquente désormais les rencontres adultères. Mais chut, c'est une princesse ! Et l'Africaine de Carlo, elle en pense quoi ?
Et comme dirait Christine Angot, écrivain aussi, il y a des écrivains qui ne sont pas des écrivains comme les autres.
image album CHANSONS VERTES
CONTACT chansons écologistes accueil chansons


voir sur l'auteur écrivain romancier

Castelao écrivain galicien après une rencontre

Une chanson verte produite : David Walter On laisse détruire l'indispensable (Stéphane Ternoise / David Walter )

Vous abonner à la chaîne CHANSONS VERTES et autres créations de Ternoise :